Partenariats

Synergies & collaborations

CEBioS collabore avec un certain nombre d’institutions et d’acteurs afin d’aligner les activités sur la biodiversité et le développements durable, à la fois en Belgique et dans les pays partenaires.

Depuis 2016, le personnel de CEBioS a suivi l’élaboration et la mise en œuvre du Cadre Stratégique Commun (CSCs) par des acteurs non gouvernementaux de la Coopération belge au Développement qui agissent au Bénin, au Burundi, en RDC et au Vietnam. CEBioS a aussi pris part aux Dialogues Stratégiques liés à ces quatre CSCs géographiques. En 2022-2026, les synergies avec les acteurs belges du développement se verront améliorées puisque CEBioS sera impliqué dans les CSCs du nin, du Burundi, du Kenya, du Niger, de la RDC, du Rwanda, de la Tanzanie et du Vietnam.

En outre, suite à l’opportunité de développer un cadre autour des problèmes thématiques pour la période 2022-2026, quatre organisations avec un historique de collaboration – parmi lesquels CEBioS – se sont unies et ont identifié une cause commune: préserver, autant que possible, et augmenter la résistance des eaux douces, des forets et autres écosystèmes dans les pays en voie de développement. Afin de rester concentrées, toutes les organisations ont accepté, dès le début, de se focaliser sur la résistance des systèmes socio-écologiques au sein du sujet plus vaste de l’environnement. Le CSC thématique ‘SECORES’ est né. Son document de réflexion à été approuvé par la Coopération du Ministère du Développement en juin 2020.

Les 4 objectifs stratégiques de SECORES:

  1. Améliorer les droits, politiques, et gouvernances des écosystèmes et des ressources naturelles.
  2. Améliorer la conscience, le savoir, et les compétences concernant les écosystèmes durables.
  3. Renforcer l’accès durable aux services écosystémiques ainsi que leur  gestion et leur usage 
  4. Les écosystèmes sont conservés et restaurés pour un fonctionnement optimal.

SECORES est centré autour de quatre basiques ou ‘biophysiques’ objectifs de Développement durable (6=eau, 13=climat, 14= la vie sur Terre, 15= la vie sous l’eau) et chacun des quatre membres fondateurs représente un certain domaine d’intervention au sein de la Coopération belge au Développement, lié à “l’environnement”: 

BOS+ est principalement  concerné par la protection des forets et la reforestation ainsi que leurs avantages pour les écosystèmes comme puits à carbone, par leur biodiversité et par les services écosystémiques bénéfiques aux communautés locales

CEBioS mène à bien des politiques de soutien et de renforcement des capacités concernant la biodiversité, dans le cadre de la Convention sur la Diversité Biologique de Rio

Join For Water est essentiellement concerné par la protection et la conservation des ressources en eau ainsi que par l’accès à l’eau potable, l’hygiène, l’assainissement, et l’eau pour l’agriculture dans le cadre de la gestion intégrée des ressources en eau

WWF-Belgium se concentre sur la conservation, le maintien, et la restauration des zones sensibles de la biodiversité au profit direct des moyens de subsistance locaux et assure également des chaînes de valeurs durables

  • BOS+ is mainly concerned with the protection of forests and re-forestation for the benefit of these ecosystems as carbon sink, for their biodiversity and for the ecosystem services as benefits to local communities
  • CEBioS carries out policy support and capacity building about biodiversity in the framework of the Rio Convention of Biological Diversity
  • Join For Water is mainly concerned with the protection and conservation of water resources and the access to drinking water, hygiene, sanitation, and water for agriculture in the framework of integrated water resource management
  • WWF-Belgium focuses on conserving, sustaining, and restoring biodiversity hotspots for the direct benefit of local livelihoods and also ensuring sustainable value chains

A un stade plus avancé de l’élaboration de SECORES, Uni4Coop – le consortium de 4 ONGs reliées à des universités (Louvain Coopération, Eclosio, ULB cooperation, etFUCID) – et VIA Don Bosco ont également exprimé leur intérêt. Ils étaient les bienvenus en tant que nouveaux membres car ils allaient être à même de contribuer à la réalisation du PFC grâce à leurs expériences dans le domaine: Uni4Coop avec leur programme sur les palétuviers et VIA DB à travers leur travail avec de jeunes acteurs pour le changement de l’environnement et la résistance.

En dehors du contexte des PFCs, CEBioS interagit avec différents acteurs et institutions du développement, de manière variée. Quelques exemples:

MoE avec WWF-Belgium, ENABEL & Join For Water

A travers un Mémorandum d'Entente (MoE), CEBioS tente de travailler plus étroitement avec ces acteurs dans les pays partenaires:

      

Coopération avec VVOB & VIA Don Bosco stipulé dans un contrat

To be completed by Hilde

     

Synergies avec ARES & VLIR-UOS

Afin de soutenir ses activités dans les pays partenaires, CEBioS agit régulièrement comme (co)promoteur, collaborateur ou consultant pour des projets interuniversitaires  financés par ARES ou VLIR-UOS.

   

Collaboration avec Le Musée de l'Afrique, le Jardin Botanique de Meise, ITM & des universités

Les interactions avec les instituts de recherches belges et les universités prennent place à des niveaux divers:

  • Echange d'expertise sur le Protocol de Nagoya, la gestion forestière, la faune des poissons, la pollinisation des insectes, la gestion des nuisibles, les maladies zoonotique, etc.
  • L'harmonisation et la synchronisation des activités dans le domaine
  • Le renforcement commun des capacités pour les scientifiques africains, comme la formation en taxonomie et la gestion de collections dans le cadre de l'Initiative Taxonomique Mondiale
  • Le renforcement commun des capacités pour les publications scientifiques publiées par des chercheurs africains
  • Candidatures pour des financements concernant des projets communs
  • Publications communes (i.e. articles scientifiques, Abc Taxa Journal, notes de politique, ...)
  • Organisation commune de conférences, séminaires, ateliers, etc. dans le nord et dans le sud
  • .....

                           

           

Implication sur plusieurs plateformes d'acteurs du développement belges

CEBioS est un membre observateur ou associé sur les plateformes suivantes:

                   

       

MoE entre SCDB et les membres du CPS sur la Biodiversité

Le Consortium de Partenaires Scientifique (CPS) sur la Biodiversité a initialement été établi via un Mémorandum d'entente (MoE) signé à Curitiba, au Brazil, le 27 mars 2006, entre le Secrétariat de la Convention sur la Diversité Biologique (SCDB) et un nombre de Partenaires, incluant le IRSNB. Le MoE a été renouvelé en 2021.

 

Les membres du CPS sur la Biodiversité mènent des recherches académiques, des formations et des institutions éducationnelles engagées dans la promotion de la recherche scientifique, du développement et de la diffusion du savoir, ainsi que dans l'amélioration de la compréhension des espèces et des  écosystèmes à travers, inter alia, la mise à disposition d'éduction, de conseils et d'information pour les acteurs; le développement de capacités mondiales via des partenariats collaboratifs; la formation de scientifiques et l'organisation d'autres activités pour les politiques concernant les problèmes scientifiques et techniques et ce, affin de soutenir la mise en œuvre effective de la Convention et de ses Protocoles.

MoU with WWF-Belgium, ENABEL & Join For Water

Through a Memorandum of Understanding (MoU), CEBioS intends to work more closely with these actors in the partner countries:

  

Cooperation with VVOB & VIA Don Bosco stipulated in a contract

To be completed by Hilde

     

Synergies with ARES & VLIR-UOS

To support its activities in the partner countries, CEBioS regularly acts as (co-)promotor, collaborator or consultant for interuniversity projects funded by ARES or VLIR-UOS.

 

Collaboration with AfricaMuseum, Meise Botanic Garden, ITM & universities

Interactions with Belgian research institutes and universities take place at various levels:

  • Exchange of expertise on the Nagoya Protocol, forestry, fish fauna, insect pollination, pest management, zoonotic diseases, etc.
  • Harmonisation and synchronisation of activities in the field
  • Joint capacity building for African scientists, such as training in taxonomy and collection management in the framework of the Global Taxonomy Initiative
  • Joint capacity building for scientific publishing by African researchers
  • Joint project funding application
  • Joint publications (e.g., scientific papers, Abc Taxa Journal, Policy Briefs, ...)
  • Joint organisation of conferences, seminars, workshops, etc. in North and South
  • .....

                           

          

Involvement in several platforms of Belgian development actors

CEBioS is observing or associated member in the following platforms:

         

       

MoU between SCBD and members of the CSP on Biodiversity

The Consortium of Scientific Partners (CSP) on Biodiversity was initially established through a memorandum of understanding (MoU) signed in Curitiba, Brazil, on 27 March 2006, between the Secretariat of the Convention on Biological Diversity (SCBD) and a number of Partners, including the RBINS. The MoU has been renewed in 2021.

 

Members of the CSP on Biodiversity are leading academic, research, training and educational institutions committed to promoting scientific research, development and dissemination of knowledge, and increasing the understanding of species and ecosystems through, inter alia, the provision of education, advice and information to stakeholders, the development of global capacity through collaborative partnerships and training of scientists and the organization of other activities on policy, scientific and technical issues to support the effective implementation of the Convention and its Protocols.